L’actualité de l’immobilier commerce et bureaux sur Paris

L’accessibilité des locaux commerciaux

L’accessibilité des locaux commerciaux - Achat fonds de commerce Paris/Boulogne – Billancourt

L’accessibilité est un facteur essentiel de l’intégration sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap. Obligation depuis 1975, « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » retient le principe d’accessibilité généralisée. Déjà en vigueur pour les Etablissement Recevant du Public des catégories 1 à 4, elle fixe au 1er janvier 2015 la date limite de mise en conformité des ERP de 5ème catégorie.

Cette loi, qui répond aux besoins fondamentaux d’autonomie de tout individu, est d’autant plus importante pour les personnes en situation de handicap (moteur, mental, visuel ou auditif).

Dans ce contexte, rendre son commerce accessible est également une opportunité de conquérir une nouvelle clientèle.

Encore trop souvent, les personnes en situation de handicap choisissent les commerces non en fonction de leurs envies, mais par défaut, ceux qui leur sont accessibles. Par ailleurs, rendre son commerce plus accessible réduit également la gêne pour la clientèle en général. Personnes âgées, femmes enceintes ou accompagnées de jeunes enfants sont toujours satisfaits de trouver un commerce accueillant et confortable.

Rendre son commerce accessible se traduit tant par des actions sur l’aménagement que par des actions permettant une bonne relation clientèle. Cela participe plus globalement à la qualité de l’accueil.,En effet, il s’agit avant tout d’être attentif aux besoins de tous et de porter une attention particulière aux personnes ayant besoin d’être accompagnés. Aussi il s’agit de soigner et d’adapter sa communication.

La qualité de l’accueil repose avant tout sur la disponibilité, l’écoute des besoins et la volonté de transformer un acte de vente en une relation de vente.

La clientèle en situation de handicap implique de savoir mieux appréhender leurs besoins de façon à mieux y répondre. Outre les aménagements intérieurs et extérieurs, un certain nombre d’actions peut être mis facilement en place, notamment :

    - La mise à disposition d’une ou plusieurs chaises afin de permettre aux personnes qui ont des difficultés à rester debout de s’asseoir lors de l’attente en magasin.

    - Une circulation fluide et un accès facile aux produits : faire attention à l’emplacement des meubles, gondoles, éviter les dépôts de marchandises ou de dispositif publicitaire en milieu d’allée, faire attention à la disposition des produits.

    - La mise en place d’éléments de repérage, d’un éclairage de qualité (intensité, disposition des luminaires, effets de contraste…), d’une information claire et visible, d’une signalétique adaptée et compréhensible par tous.

    - La réalisation d’un recueil de préconisations destiné à l’information et à la sensibilisation du personnel pour leur permettre d’être à l’aise avec l’accueil de personnes handicapées et de traiter avec respect et dignité l’ensemble de la clientèle.

    - Lorsque la loi ne l’interdit pas, permettre aux personnes handicapées visuelles d’être accompagnées de leur chien-guide.

    - La mise à disposition d’un bloc papier et stylo à proximité du comptoir d’accueil peut permettre de communiquer avec des personnes ayant un handicap auditif.

LOI DE FINANCE 2016 QUELQUES CHANGEMENTS QUI VOUS CONCERNENT PEUT ETRE

LOI DE FINANCE 2016 QUELQUES CHANGEMENTS QUI VOUS CONCERNENT PEUT ETRE - Cession de bail Paris/ Boul

Exonération de taxe foncière pour les bureaux transformés en logement

Le projet de budget 2016 prévoit une exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties, sur délibération de la collectivité territoriale concernée, pour tout bureau transformé en logement l'an prochain. Ce texte, destiné à dégager de la surface habitable en particulier dans les zones dites "tendues", devrait intéresser au premier chef Paris. La mairie devrait en effet pleinement actionner ce levier, ce souhait ayant été officialisé par Anne Hidalgo lorsqu'elle briguait la mandature parisienne. Or, entre 2001 et 2012, seuls 380.000 m² de bureaux ont été autorisés à être transformés en logements.

Hausse des droits de mutation

Elle était l'une des dernières villes françaises à ne pas avoir actionné ce levier, autorisé par la loi de finances pour 2014. Afin de dégager 140 millions d'euros de recettes, la municipalité parisienne a décidé de relever le taux de taxation des droits de mutation à titre onéreux (DMTO), communément appelés "frais de notaires". Comme en Mayenne, celui-ci passe ainsi de 3,8% à 4,5% dès le 1er janvier, pour tous les acheteurs d'un bien immobilier - que ce soit un logement, un bureau ou un commerce. Un surcoût qui, selon les calculs issus des données des notaires parisiens, devrait atteindre 5.000 euros pour un appartement acheté 300.000 euros. Retrouvez notre

Crowdfunding l’Eldorado ??

Crowdfunding l’Eldorado ?? - Vente de murs de boutique Paris/ Boulogne – Billancourt

Avec des promesses de rendements pouvant grimper jusqu’à 10%, les opérations de crowdfunding immobiliers apparaissent comme le nouveau placement en or. Elles recèlent pourtant de pièges pour les investisseurs peu avertis.

Un système a priori gagnant pour tout le monde. D’un côté les petits constructeurs régionaux trouvent là un moyen de lever des capitaux sans trop d’effort, de l’autre les épargnants se laissent tentés par la promesse de rendements élevés... Jusqu’à 10% par an pour les plus beaux projets présentés !

Avant de vous laisser séduire, mieux vaut toutefois savoir précisément où vous mettez les pieds. En effet, ces taux flatteurs ne représentent qu’une promesse de gain maximal et non une garantie. De même, la durée de l’investissement annoncée n’est qu’indicative : elle n’engage ni la plate-forme ni le promoteur. Aussi il sera généralement quasi-impossible de récupérer vos billes avant deux à trois ans…

> Un rendement à la hauteur du risque pris

Si toutes les plates-formes assurent être très sélectives dans leurs offres d’investissement, en ne proposant aux particuliers à peine un dixième des dossiers qui leurs sont présentés, aucune n’a d’obligation de résultat. "Le rendement offert est à la mesure du risque pris", l’investisseur n’est jamais à l’abri de déconvenues (faillite de sous-traitant, échecs commerciaux, avec des logements qui ne se vendent pas….) Autant de soucis qui, lorsqu’ils apparaissent, risquent d’allonger la durée d’investissement et surtout de réduire sa rentabilité.

Pour mettre toutes vos chances de votre côté, quelques règles simples doivent donc être respectées à la lettre. La première est de vérifier que la plate-forme dispose bien d’un agrément comme Conseiller en Investissements Participatifs ou de Prestataire de Services d’Investissement. La seconde, de bon sens, est de diversifier vos investissements afin ne pas se retrouver coller sur un projet difficile. Cela est d’autant plus facile que les tickets d’entrée sont modestes, entre 500 et 3.000 euros.

Enfin comme toujours en matière d’immobilier, n’omettez pas de vérifier la solidité du (ou des) projet(s) en veillant à la fois à la qualité de son emplacement et au taux de pré-commercialisation, puis en vous assurant bien entendu de l’existence d’une garantie financière d’achèvement. Tous ces éléments sont en général indiqués dans le descriptif des projets.

> Différents modes d’investissement

Prêt à sauter le pas ? Sachez encore qu’il existe différents mécanismes d’investissement dont les implications ne sont pas neutres. Sur la plupart des plate-formes ce sont des obligations qui vous seront proposées (le promoteurs empruntant auprès des particuliers) où pour certain vous deviendrez ACTIONNAIRE du projet.

Dans tous les cas la règle est la même : vous ne récupèrerez votre mise et les intérêts qu’une fois tous les logements vendus… Pour plus de sécurité, mieux vaut donc privilégier les petits programmes plus faciles à commercialiser.

> Devenir copropriétaire d’un logement est aussi possible

Dernière solution en date permettent depuis peu de devenir tout bonnement propriétaire d’une part de logement et de percevoir des loyers. Dans ce cas, c’est la fiscalité immobilière qui s’applique. Techniquement, cette plate-forme crée une SCI pour chaque logement et la perspective de gain annoncée est basée sur des estimations de rentabilité à 20 ans.

Les tickets sont ici généralement plus élevés (autour de 3.000 euros). Et les chances de sorties encore plus contraignantes que dans les cas précédents. En effet, les associés (au sein de la SCI) sont ici presque pieds et poings liés. Tous les ans, ils sont appelés à voter la vente ou non du bien et il faudra qu’une majorité des deux tiers l’emporte pour que le logement soit cédé et les sommes redistribuées. Dans l’intervalle, un associé souhaitant sortir pourra utiliser le marché secondaire de la plate-forme sans toutefois de garantie de rachat… Enfin, chaque associé ne pourra demander à recevoir sa quote-part de loyer que lorsque celle-ci dépassera 100 euros en cumulé. Autant dire, qu’il faudra donc se montrer souvent (très) patient avant de toucher réellement son premier loyer.

Investisseur

Investisseur - Achat fonds de commerce Paris/Boulogne – Billancourt

Vous rechercher un bon placement afin de créer votre patrimoine ou dans le cadre du développement de votre foncière mais dans un marché immobilier aléatoire vous souhaitez une information clair et des produits sélectionnés afin de vous apporter une rentabilité des plus stables.

Nous vous apporterons un conseil et une expertise vous permettant de créer un portefeuille sur mesure répondant à vos attentes financière et personnelle.

Notre indépendance et notre équipe à taille humaine vous garantissent une parfaite confidentialité tout au long du processus d’acquisition ou de vente.


NOUS COOPÉRONS AVEC

    • Investisseurs institutionnels nationaux et internationaux
    • Fonds d’investissement, asset managers
    • Family office, investisseurs privés de toutes les régions

CATEGORIES DE BIENS LIBRES OU OCCUPES

    • Bureaux
    • Commerces
    • Locaux d’activités

Contactez nous au 01 78 94 85 20 invest@iburoshop.fr